dimanche 5 juin 2016

Il meurt écrasé par un mur de parpaings sur son chantier

Un homme qui travaillait sur un chantier de construction d'un garage attenant à une habitation de Bardigues, au lieu-dit «Rey-bas», ( Tarn-et-Garonne) est décédé écrasé par un mur de parpaings, en fin de journée de mercredi. Ce Bardiguais qui travaillait seul à l'ouverture de ce garage, aurait été enseveli par le mur sur lequel il travaillait. C'est un voisin qui, plusieurs heures après les faits, aurait donné l'alerte au secours. Vers 18 heures, les pompiers Valenciens avec à leur tête le Cdt Guy Castet devait avant de pouvoir lui porter secours, l'extraire des décombres. Également sur place, l'équipe du Samu et les sapeurs prodiguaient un long moment un massage cardiaque pour tenter de réanimer le jeune homme. En vain. Sur les lieux, le capitaine Rémi Ruiz, supervisait les constatations de police scientifique et cherchait à identifier la victime. Le maire Gilbert Abarnou et celui de Donzac, Jean-Paul Terrenne se rendaient sur les lieux pour y parvenir. C'est ce dernier qui reconnaissait la victime, Thomas Ventura, 25 ans, domicilié à Caudecoste (47) et dont la famille est de Donzac.
http://www.ladepeche.fr/communes/bardigues,82010.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire