vendredi 18 septembre 2015

Qui était Patricia Filippi, la femme pompier volontaire qui a péri dans l'incendie de Cerbère ?

Patricia Filippi, femme sapeur-pompier volontaire, a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie. La quinquagénaire, mère de trois enfants, était engagée volontairement depuis cinq ans.

"Patricia Filippi est morte au feu, fidèle à la devise des sapeurs-pompiers : 'Sauver ou périr'", a écrit Bernard Cazeneuve dans un communiqué publié ce vendredi matin. La victime, âgée de 50 ans, a péri dans la nuit de jeudi à vendredi dans un violent incendie qui pourrait être criminel, selon les pompiers et du maire d'une commune voisine.
 
Alors que la quinquagénaire combattait un "violent incendie" sur les hauteurs de la commune de Cerbère, "le groupe d'incendie feu de forêt auquel elle appartenait a ainsi été pris au piège, dans des circonstances que l'enquête ouverte par le Procureur de la République de Perpignan permettra de préciser", peut-on lire dans le communiqué. 
 
"Volontaire depuis 5 ans, elle avait fait le choix de consacrer une part de son temps libre à protéger et secourir nos concitoyens", a ajouté le ministre.
 
Mère de trois enfants
 
Patricia Filippi était mère de trois enfants. "Elle a un fils qui est pompier lui aussi. Le plus âgé à 22 ans, le plus jeune a 16 ans", a fait savoir Nicole Villard, la maire de Boulou, au micro de Europe 1. Le ministre a adressé "ses pensées en cet instant à ses trois enfants, à son époux et à tous ses proches et compatit à leur chagrin", dit-il encore, et leur présente les "condoléances" du gouvernement.
 
Dans un tweet, le Premier ministre Manuel Valls a dit sa "profonde tristesse (...). Elle restera pour tous un exemple de courage. Soutien à sa famille". Un hommage lui sera rendu dans les prochains jours à Agen, à l'initiative de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire