samedi 11 avril 2015

Le policier tué par un chauffard était un père de famille de 36 ans et habitait Albi

C’est le choc à Aubin et à Decazeville après le décès d’un policier decazevillois, ce vendredi vers 16 heures au cours d’un contrôle routier. Benoît Vautrin, 36 ans, était marié et père d’une fillette de 1 an. En poste en région parisienne, il avait été muté en septembre dernier à Decazeville avant de rejoindre Albi où il résidait et où travaille son épouse.
Un contrôle routier avait lieu sur l’avenue du lycée à Aubin, une artère très passante entre Aubin et Viviez et où les excès de vitesse sont fréquents. Muni de jumelles-radar, il avait contrôlé une Audi A3 immatriculée dans le Tarn à 95km/h. Ses collègues s’apprêtaient à intercepter le véhicule lorsque le chauffeur a fait demi-tour pour se soustraire à l’interception. Le bolide repartait à vive allure vers Aubin, lorsque Benoît Vautrin a été violemment percuté. Selon des témoins directs du drame, il a été projeté à plusieurs mètres en hauteur avant de retomber lourdement sur le véhicule puis sur la chaussée à une centaine de mètres du point d’impact.
En dépit de l’intervention des sapeurs-pompiers du Bassin et de l’équipe du SMUR de Decazeville qui ont longuement pratiqué un massage cardiaque, Benoît Vautrin n’a pas pu être ranimé et décédait sur les lieux. Très choqués, deux jeunes policiers ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers.
Le conducteur et le passager de l’Audi, âgés entre 20 et 30 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Decazeville. Il aurait déclaré ne pas avoir voulu être contrôlé en raison de pneus lisses à son véhicule.
Une enquête est ouverte avec des constatations matérielles et scientifiques, pour déterminer avec exactitude le déroulement des faits, mais selon des témoins, le véhicule n’aurait pas fait d’écart ni freiné pour éviter le policier.
Jean-Michel Verlaguet, patron du commissariat de Decazeville, Noël Torres, directeur départemental de la sécurité publique de l’Aveyron et André Martinez, maire d’Aubin et président de la communauté des communes Decazeville Aubin se sont rendus sur les lieux. Le sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue doit se rendre au commissariat pour assurer les policiers de son soutien.
http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/10/2084707-policier-tue-chauffard-etait-pere-famille-36-ans-habitait-albi.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire