lundi 24 février 2014

Aisne : Tué par un taureau

Alors qu’il voulait le changer de pâture, un jeune taureau âgé de 2 ans et pesant plus d’une tonne, l’éleveur a été chargé par ce dernier qui s’est acharné sur sa victime au niveau du thorax. L’animal s’était déjà montré agressif par le passé.
Deux amis de l’agriculteur, l’entendant crier se sont précipités et l’ont aperçu dans la pâture malmené par le taureau qui les a empêchés d’approcher. Tandis que l’un d’eux appelait les pompiers, l’autre s’empressait d’aller chercher l’aide d’un voisin qui, avec la fourche de son tracteur a tenté d’éloigner l’animal et de protéger le corps du malheureux. À cet instant il était toujours vivant mais inconscient, blessé à la cage thoracique.
Prévenus, les deux fils de la victime qui travaillent à l’extérieur sont arrivés en même temps que les pompiers du Nouvion-en-Thiérache et ont isolé l’animal non sans mal, pour que ces derniers puissent secourir leur père. Les hommes du centre de secours ont essayé de ranimer la victime qui avait été déposée dans une remorque dans la cour de la ferme. Tentative vaine et à l’arrivée du Samu, Raymond Moucheront était hélas décédé.
Les gendarmes de la brigade du Nouvion étaient sur place pour les constatations d’usage.

« Il va falloir que je m’en sépare, un jour il va me tuer ! »

Quant au taureau, un vétérinaire est venu l’endormir en attendant son départ pour l’abattoir.
Raymond Moucheront avait repris l’exploitation de ses parents, il y a 25 ans et était à la tête de 150 bêtes d’élevage, vaches, veaux… sur 60 hectares.
Il était très estimé du monde agricole et de la population nouvionnaise, ses amis très choqués, présents au moment du drame disent de lui : « C’était quelqu’un de très courageux et serviable. C’est une grande perte ! ».
Quant à ses fils, effondrés, ils ont décidé de succéder à leur père et de reprendre l’exploitation en sa mémoire.
La veille de ce jour funèbre, Raymond Moucheront avait dit à sa maman Jeannine en parlant de cet animal : « Il va falloir que je m’en sépare, un jour il va me tuer !

http://www.aisnenouvelle.fr/region/le-nouvion-en-thierache-mort-d-un-agriculteur-charge-ia16b109n29348

Aucun commentaire:

Publier un commentaire