mercredi 25 janvier 2017

Suicide d’un jeune détenu à Saintes : la prison a été taguée

Ces inscriptions injurieuses font référence au suicide d’un jeune détenu début janvier 
La maison d’arrêt de Saintes a été taguée dans la nuit de mardi à mercredi. Les inscriptions injurieuses à l’adresse du personnel pénitentiaire, qualifié "d’assassin", sont relatives au suicide d’un jeune détenu. Nathan Mannalin s’était pendu dans sa cellule du quartier disciplinaire le 4 janvier à la suite d’une mutinerie, avant de décéder quatre jours plus tard.  
Dès ce mercredi matin, deux employés de la maison d’arrêt s’activaient à nettoyer les graffitis sur la porte de l’établissement. D’autres tags ont été réalisés sur un large pan de mur, aux abords de la prison, mais également dans la rue des Jacobins, rive gauche.
http://www.sudouest.fr/2017/01/25/saintes-apres-le-suicide-d-un-jeune-detenu-la-prison-a-ete-taguee-3137481-1531.php

Aucun commentaire:

Publier un commentaire