vendredi 13 mai 2016

Il décède dans une collision d'une violence inouïe

Aux alentours de 23 heures mercredi, un homme de 56 ans est décédé dans un terrible accident de voiture, à l'entrée de Pailhès. Une zone connue pour être accidentogène.
L'impact a été tel que l'automobiliste est décédé sur le coup. Il était environ 23 heures, mercredi, lorsqu'un homme, âgé de 56 ans, a perdu la vie après que son Honda Civic ait percuté de plein fouet un pylône électrique situé à l'entrée du village de Pailhès. Pour une raison encore inexpliquée, le quinquagénaire n'a pas réussi à maîtriser son véhicule dans cette petite courbe située après une grande ligne droite, juste l'entrée du village. Le véhicule accidenté a d'ailleurs également touché un camion qui stationnait juste derrière. Par chance, il n'y avait personne à l'intérieur. Car la puissance du choc a littéralement coupé la voiture en deux. Sur place, les gendarmes du Fossat, les pompiers du Mas-d'Azil et le SMUR n'ont pu que constater la mort de l'automobiliste qui circulait seul à bord de sa voiture dans le sens Artigat-Pailhès.

«C'est récurrent !»

La zone du drame, qui est toute proche de l'ancienne gare, est bien connue au village à cause du grand nombre de sinistres survenus ces dernières années. Il y a quelques mois, une voiture avait violemment heurté une caravane garée au même endroit. «C'est récurrent ! En un an, c'est le troisième accident même si les autres n'étaient pas aussi dramatiques, déplore Yvon Lassalle, le maire de Pailhès. La commune est en train de se rapprocher du conseil départemental pour aménager la voie et contraindre les gens à lever le pied.»
Pour l'heure, aucun élément ne permet encore d'expliquer la collision mortelle de mercredi soir. Mais l'élu, comme d'autres au village, reste persuadé que certains usagers de la route roulent beaucoup trop vite dans cette zone limitée à 70 km/h avant de passer à 50 km/h, pile au niveau de l'ancienne gare. «On pense à reculer le panneau d'entrée d'agglo en installant un ralentisseur, voire à mettre une glissière de sécurité pour éviter que les véhicules ne basculent en contrebas de la route… D'autant que c'est une zone où il y a beaucoup d'activités…» De la même façon que l'entrée dans le sens Foix-Pailhès a été aménagée, toujours pour limiter la vitesse à l'entrée de la commune. «Ces plateaux traversants doivent en agacer certains mais il s'agit d'assurer la sécurité de tous», poursuit le premier édile.
Une autopsie doit être pratiquée dans les jours qui viennent. Ce nouveau décès tragique vient donc s'ajouter à un terrible bilan de sécurité routière qui ne cesse de s'alourdir cette année.
http://www.ladepeche.fr/communes/pailhes,09224.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire