vendredi 23 octobre 2015

Accident mortel en Gironde : Michèle aurait dû être dans l'autocar, elle raconte

Au moins 42 personnes sont mortes dans un accident de car en Gironde. Les victimes étaient, pour l'essentiel, issues d'un même club du 3e âge. Michèle aurait dû faire partie du voyage mais a annulé il y a une semaine. Elle a témoigné sur LCI.
Quarante-deux personnes, pour la plupart des personnes âgées, ont été tuées, brûlées vives, vendredi matin, dans une collision entre un autocar et un camion près de Libourne en Gironde.
Michèle Decauze et sa mère font partie de ce club du 3e âge - dont les membres sont âgés de 60 ans à 96 ans. Toutes les deux auraient dû se trouver dans le bus qui a percuté un camion vers 7h30 dans la commune de Puisseguin. "Nous avons annulé il y a une semaine ou deux puisque ma mère a été opérée", explique Michèle, les larmes dans la voix. "Le car était en direction du Béarn pour faire une visite. Le groupe devait manger au restaurant avec une animation. Ils devaient rentrer ce soir", explique-t-elle.
Deux communes endeuillées
Les membres du club se connaissaient tous. "Ce sont des membres de la commune de Petit-Palais et de la commune voisine. On est 780 habitants,  c'est une petite commune où tout le monde se connait."
La collision de Puisseguin est l'accident de la route le plus meurtrier en France depuis celui de Beaune en Côte d'or, en 1982, qui avait coûté la vie à 53 personnes, en grande majorité des enfants

Aucun commentaire:

Publier un commentaire