mercredi 16 avril 2014

Une figure gimontoise se tue au volant de son camion en Dordogne

Thérèse Marestaing, une figure de Gimont, bien connue pour son magasin de découpe de bois et son rôle de conseillère municipale depuis de longues années, a trouvé la mort sur une route de Dordogne, lundi vers midi. Elle circulait à bord d'un camion à Lavaur, entre Villefranche-du-Périgord et Fumel, dans le Lot-et-Garonne. Selon les premiers éléments, Thérèse Marestaing a perdu le contrôle de son véhicule, qui s'est couché sur la voie annexe. Son chargement de piquets de bois était-il mal arrimé ? A-t-elle mordu sur un accotement en ciment, réputé pour déporter les véhicules sur la voie d'à côté ? A-t-elle été victime d'un malaise ? La gendarmerie locale a ouvert une enquête.
Thérèse Marestaing travaillait dans la scierie familiale, route de Toulouse à Gimont, où elle savait gérer les commandes aussi bien que débiter des planches ou conduire des poids lourds. Aujourd'hui, le sort de cette PME de 5 personnes est en suspens. Cette travailleuse acharnée venait d'être élue au conseil municipal avec Pierre Duffaut pour la troisième fois depuis 2001. Très affecté, à l'image de l'ensemble du conseil, par la disparition de ce «pilier de la bastide», qu'il connaissait depuis toujours, le maire salue une personne «qui s'était impliquée et appliquée» dans ses fonctions, «disponible, compétente et simple».
Ses obsèques auront lieu ce vendredi à 10 h 30 à Gimont.

http://newsletter.ladepeche.fr/Go/index.cfm?WL=23791&WS=291720_2501986&WA=4574

Aucun commentaire:

Publier un commentaire