mardi 4 mars 2014

Euriware (Areva): le suicide d'un technicien reconnu comme "accident du travail"

PARIS, 03 mars 2014 - Le suicide d'un salarié travaillant pour un sous-traitant d'Euriware, la filiale informatique d'Areva, a été reconnu comme "accident du travail" par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de la Manche, a affirmé lundi la CGT.
Le technicien, qui travaillait pour Proservia, un centre d'appel sur la base navale de Cherbourg, "s'était donné la mort à son domicile le 4 mars 2013 après s'être absenté de son poste et avoir reçu un appel de sa hiérarchie", écrit le syndicat dans un communiqué.
La CGT précise qu'il "est rarissime qu'un suicide commis en dehors du lieu de travail soit reconnu comme accident du travail".
Contactée par l'AFP, la direction d'Areva "ne souhaite pas faire de commentaires".
"Bien avant les faits, le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d'Euriware a alerté la direction et fait appel au cabinet spécialisé Technologia afin de mener une expertise sur les conditions de travail", indique la CGT.
Le rapport faisait apparaître une situation alarmante, selon le syndicat et notamment "des conditions dévalorisantes et éprouvantes, la pression sur les sous-traitants, le stress dû au multi-management, le chronométrage des tâches, la non reconnaissance du travail accompli".
"Depuis, rien n'a changé, la direction locale n'a tiré aucune leçon de cette tragédie, si ce n'est l'accélération d'une sous-traitance de façade permettant de déporter les responsabilités en cas de problème", ajoute la CGT.
La veuve du salarié a entamé une procédure "pour faute inexcusable" contre Euriware et Proservia, selon Jean Michel Doucet, secrétaire CGT du CHSCT.
"Quand va-t-on mettre un terme à une telle organisation du travail pathogène et où est le soi-disant +dialogue social+, si dans un groupe comme Areva, personne n'écoute les instances du personnel avant la catastrophe", conclut le syndicat.

http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire