samedi 22 mars 2014

Déjà le huitième tué sur les routes aveyronnaises en 2014

La série noire des accidents mortels, entamée en 2013 sur les routes aveyronnaises avec 34 tués sur l'année civile, se poursuit malheureusement. Avant-hier, au lieu-dit Brussot, sur la commune de Rodelle, un huitième accident mortel s'est produit avec le décès d'un automobiliste âgé de 37 ans, qui n'a pas survécu à une sortie de route entre Bozouls et Saint-Julien. Après l'avoir désincarcéré du véhicule et tenté une réanimation cardio respiratoire, les pompiers de Bozouls et du Nord-Aveyron ainsi que le SMUR de Rodez n'ont pu que constater la mort du conducteur.
Ce nouveau décès suite à un accident de la route survient donc après une année 2013 noire et confirme, pour le moment, une tendance très accidentogène du département de l'Aveyron qui va à contre-courant de la tendance nationale à la baisse des accidents mortels de la circulation.

2014 : début d'année pire qu'en 2013 sur les routes

L'année 2013 restera malheureusement dans les annales de l'Aveyron comme une année noire en terme d'accidentologie routière. Grâce aux statistiques avec un recul de dix ans fournies par la préfecture du département, on peut constater qu'à l'exception de l'année 2005 où les routes du Rouergue avaient tué 39 personnes, le total effarant de 2013 se monte à 34 tués dans des accidents mortels de la route.
Alors, 2014 va t-il supplanter sa devancière qui affichait déjà le second plus mauvais bilan annuel en dix ans juste devant l'année 2004 où les forces de police et gendarmerie avaient constaté 33 morts sur les routes aveyronnaises. Nul ne le sait et on ne le souhaite évidemment pas. En Rouergue comme ailleurs, le nombre de radars fixes a augmenté. Les efforts des forces de l'ordre et le nombre de contrôles routiers n'ont pas baissé. Pourtant, le nombre de morts dans des accidents de la route a plus que doublé en 2013 et la tendance s'accroît dangereusement en ce début d'année.
Rappelons pour mémoire que le nombre de morts en Aveyron était de 19 en 2010, 30 en 2011, 19 en 2012 et donc 34 en 2013.
2013 constituait le plus haut total depuis 2008.
Si l'Aveyron ne veut pas continuer à être le champion de l'insécurité routière en 2014, alors que le nombre de morts sur les routes de l'hexagone baisse chaque année, ses habitants vont devoir une fois pour toutes mettre de côté l'ivresse de la vitesse, les drogues ou l'alcool au volant pour conduire de façon citoyenne et responsable.

http://newsletter.ladepeche.fr/Go/index.cfm?WL=22113&WS=291720_2501986&WA=4170

Aucun commentaire:

Publier un commentaire